Affiner son Backlog

Agile


Vous êtes Product Owner, l’équipe Scrum est occupée par le sprint en cours, il est temps pour vous d’affiner le Backlog.

Après un bref rappel de ce qu’est le Backlog et de son rôle dans la méthode Scrum nous étudierons quand, comment et pourquoi l’affiner, le « groomer ».

1.   Rappel

En terme de développement logiciel, le Backlog est la liste des fonctionnalités à développer/mettre en place dans le produit final. Ce Backlog sert de To-do list pour l’équipe de développement. C’est dans ce Backlog qu’en Scrum on va chercher les tâches à réaliser pendant un sprint.

Il peut être représenté de la façon suivante (nous avons imaginé vouloir développer un site marchand) :

Un Backlog contient donc des thèmes, des stories et des Epics.

Les thèmes sont des ensemble de fonctionnalités. Dans notre cas en bleu le thème pourrait s’intituler achat d’un produit.

Les Epics sont des entités pas assez découpées pour en commencer la réalisation. Dans notre cas l’épic « Communiquer sur les réseaux sociaux » est trop vague, à quelle fréquence cela doit être fait ? Sur quel réseau social communiquer ? Qu’est ce qui doit être communiqué ?

Les stories sont des éléments pouvant être affectées à un sprint en vue de réaliser leur développement.

 

Après ce bref rappel de ce qu’est un Backlog nous allons voir ce que signifie affiner/groomer un Backlog et pourquoi le faire.

2.   Qu’est-ce que le grooming/affinage d’un Backlog ?

Le « grooming » terme anglophone désigne les opérations de maintenance et de gestion du Backlog en Scrum. Une traduction proposée par M. Claude Aubry (Consultant en méthodologie Agile) est l’utilisation du verbe affiner.

En effet ce travail de découpe des Epics en stories, changement de la priorité d’éléments contenus dans le Backlog et d’estimation de ce qui ne l’est pas encore, est un travail de fond à réaliser tout le temps du projet.

3.   Quand affiner un Backlog ?

Selon l’organisation de travail et les besoins du projet l’affinage peut se faire à différents moments. Dans le cas d’un projet gérer avec Scrum « pur » une session d’affinage peut être prévue chaque semaine, ou à chaque mi sprint.

Dans un contexte Kanban Scrum une façon de procéder serait de placer une limite minimale sur le nombre de Stories prêtes à être traitées. Ainsi à chaque fois que cette limite serait franchie une session de grooming serait déclenchée.

4.   Qui affine le Backlog ?

Il parait logique que le Product Owner soit le principal acteur de l’affinage du Backlog. Ce dernier peut s’appuyer sur différents renforts et intervenants selon le besoin. Pour estimer des Stories qui ne le sont pas il est important de faire participer l’équipes Scrum.

Aussi pour découper des Epics ou préciser des Stories des experts fonctionnels peuvent être sollicités.

Le choix quant à la planification d’un session d’affinage peut donc être en fonction des intervenants nécessaires.

5.   Comment affiner un Backlog ?

Plusieurs activités sont nécessaires à l’affinage du Backlog :

  • Découpage des Epics en Stories. Pour alimenter les prochains sprints il faut découper les Epics en Stories plus petites. Si cette découpe est faite trop tôt elle va générer un stock important de Stories, si elle est faite trop tard il n’y aura pas assez de contenue pour alimenter les prochains sprints.
  • Estimation : Il est nécessaire d’estimer ce qui ne l’as été pas en vue d’alimenter les prochains sprints.
  • Priorisation des Stories prêtes : après avoir estimé les Stories il est nécessaire de les prioriser pour alimenter le prochains Backlog de sprint.
  • Purge du Backlog : Cette activité permet de nettoyer le Backlog en retirant les Stories jugées inutiles ou encore les Stories étant non spécifiées depuis trop longtemps.

 

 

L’affinage est donc une tâche essentielle au bon déroulement d’un projet de développement logiciel géré à l’aide de Scrum. Pour compléter cet article il est intéressant de réfléchir à la meilleure façon d’organiser un Backlog et pourquoi pas le structurer sous forme de tableau ScrumBoard ?

 

Pour aller plus loin :

 

 

(Article rédigé par Adrien COURBE en 2016 pour la première version de notre blog)

(Visited 446 times, 1 visits today)
Suivez nous sur Twitter
Envoyez nous un mail

Comments

comments