Êtes-vous fait pour le métier de chef de projet ?

Fonctionnel & Recette, Inclassables

Parmi la multitude de métiers liés aux technologies de l’information, le chef de projet informatique occupe une place toute particulière. De par son rôle de leader et de coordinateur, il est souvent comparé à un chef d’orchestre. Il donne sens et direction au travail de chaque soliste en leur insufflant le rythme nécessaire à l’atteinte d’un objectif commun.

Souvent considéré comme une évolution de carrière naturelle des postes d’experts technologiques, l’expérience nous apprend qu’être un bon chef de projet fait plus appel à des qualités humaines et organisationnelles qu’à un savoir-faire purement technique.

J’espère que la lecture de cet article vous aidera à déterminer si ce métier est fait pour vous !

La quête épique

J’ai précédemment introduit le chef de projet en le comparant à un chef d’orchestre, mais la gestion de projet étant un voyage durant lequel vous allez rencontrer de multiples obstacles, je vous propose de passer à une métaphore un peu plus épique.

Commençons donc par le commencement… quel sera votre rôle ?

Vous aurez la responsabilité d’organiser, de planifier et de suivre la mise en œuvre d’un projet de bout-en-bout.  Vous pourrez intervenir depuis sa conception jusqu’à sa réalisation.

Votre Triforce ? Le rapport Qualité-Coût-Délais que vous devrez respecter et veiller à faire respecter.

Heureusement, vous ne serez pas seul et vous pourrez vous appuyer sur vos coéquipiers (ressources internes ou externes identifiées sur le projet).

Si vous parvenez au bout de votre quête, vous aurez délivré le royaume d’Hyrule (le projet) des griffes du vil Ganondorf (les risques) et aurez gagné l’éternelle reconnaissance de la princesse (le client).

Rentrons désormais dans le vif du sujet. Pour y voir plus clair dans la diversité des domaines d’intervention, listons les 4 grandes catégories de chef de projet informatique définies par l’APEC (l’Association Pour l’Emploi des Cadres) :

  • Le chef de projet technique (ou maîtrise d’œuvre): il dispose d’une réelle expertise technologique, lui permettant de piloter de manière proactive des équipes très techniques (infrastructures, architectures…).
  • Le chef de projet fonctionnel(ou assistance à maîtrise d’ouvrage) : il présente un profil à dominante fonctionnelle. On le trouve fréquemment dans le monde du conseil. Son domaine de prédilection peut s’articuler autour d’une expertise métier (banque, administrations, aéronautique, industrie) ou d’un domaine technologique spécifique (CRM, BI, GED, ERP, EAI…).
  • Le chef de projet maîtrise d’ouvrage: cette fonction est majoritairement représentée chez le client final. Responsable de la réalisation et des objectifs du projet (coûts, délais, qualité), il dispose d’une bonne connaissance de son entreprise, de son activité et de ses usages. Très souvent, il manage simultanément les équipes d’assistance à maîtrise d’ouvrage et à maîtrise d’œuvre.
  • Le chef de projet production: il est garant de l’exploitation des systèmes, il conseille et accompagne les équipes de maîtrise d’œuvre tout au long du processus de mise en production.

Leurs points communs ? De solides qualités humaines et organisationnelles.

 L’union fait la force !

Bien que je lui préfère sa variante plus poétique d’un célèbre fabuliste  » Toute puissance est faible, à moins que d’être unie. », il s’agit d’un proverbe tout à fait adapté à la fonction. En tant que chef de projet, vous travaillerez en équipe, vous devrez rassembler et fédérer des acteurs bien distincts les uns des autres et servirez d’interface aux différentes directions opérationnelles. Aussi, vous serez amenés à travailler avec des directeurs de projet, des architectes techniques, des développeurs, des consultants techniques, des ingénieurs système et réseau… Vous travaillerez pour l’intérêt du client qui exprime son besoin en termes fonctionnels et pour qui les enjeux stratégiques sont forts.

En ce sens, vous serez un traducteur multilingue qui doit savoir adapter son niveau de langage, disposer d’un sens de l’écoute et du dialogue. Vous saurez également vous montrer diplomate sans manquer de fermeté quand cela sera nécessaire afin d’éviter les dérives. La dimension psychologique n’est pas négligeable puisqu’elle vous aidera à cerner les forces et les faiblesses des acteurs impliqués. Vous l’aurez désormais compris, il fait être bon communiquant, aussi bien à l’oral pour animer les différents comités de suivi projet qu’à l’écrit dans le cadre du reporting régulier aux instances type de comité de pilotage.

Nous pourrons également citer :

  • la curiosité
  • la rigueur
  • l’autonomie
  • le sens des responsabilités
  • le pragmatisme
  • la réactivité
  • la capacité d’organisation, de planification et de gestion

Cela fait beaucoup pour un seul Homme, mais ne prenez pas peur, tout se travaille tant que l’on a l’envie et que l’on est capable de se remettre en question.

Et la technique dans tout ça ?

Une question récurrente est celle du niveau de connaissances techniques nécessaire à cette fonction. En effet, la question de la légitimité du chef de projet envers ses équipes et son client constitue une réelle considération. Aussi, s’il est vrai que l’ampleur et la complexité de certains projets peuvent induire une réelle expertise dans leur mise en œuvre, il ne faut pas oublier que l’absence de cette dimension chez le chef de projet n’est pas un frein.

Comme le dit Fidji Simo, à la tête des pôles vidéos et médias chez Facebook « Je ne sais pas coder mais, (…) l’important n’est pas de connaître les détails sur la manière de bâtir l’architecture, mais de savoir poser les bonnes questions ». 

À l’image d’un professeur disposant d’une solide expertise dans son domaine de prédilection mais manquant cruellement de pédagogie, le chef de projet le plus efficace n’est pas celui que l’on croirait. Il est certes essentiel de disposer d’une vue d’ensemble et d’une compréhension globale afin de faire le lien entre les enjeux fonctionnels et les compétences techniques, mais c’est votre sens du relationnel et votre capacité à communiquer intelligemment avec vos semblables qui fera la différence.

Le reste viendra naturellement. Comme vu précédemment, la curiosité, l’ouverture d’esprit et la capacité d’écoute sont autant de qualités qui, couplées à l’expérience, vous permettront de vous construire une solide base de connaissances qui facilitera le dialogue avec votre équipe. C’est aussi une marque d’implication pour le projet et de respect envers le travail de vos collègues.

Conclusion

Pour conclure, je ne peux vous cacher que ce métier vous exposera nécessairement à une forte dose de stress. Cependant pour vous aider, vous disposerez de méthodologies de gestion de projet éprouvées. En fonction de l’ampleur d’un projet donné, la méthodologie apportera une structure sur laquelle s’appuyer afin de favoriser son bon déroulement. Celles-ci mériteraient leur propre article, c’est pourquoi je ne rentrerai pas dans le détail ici.

Retenez simplement que le succès (ou l’échec) d’un projet n’est jamais le fait d’une seule personne mais celui d’une équipe, voire d’une organisation entière. Vos réussites vous apporteront le respect des acteurs impliqués, la satisfaction du client et le sentiment du travail bien fait.

Sources

http://alain.battandier.free.fr/IMG/pdf/Apec_metier_informatique_-_2005.pdf

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211857070915-fidji-simo-letoile-montante-de-facebook-2070388.php#6jLEAE2BS7WAatxy.99

(Visited 284 times, 1 visits today)
Suivez nous sur Twitter
Envoyez nous un mail

Comments

comments